Le déclin des robots-conseillers

Il y a des années, si une personne avait dit qu’elle allait laisser un robot contrôler son portefeuille de placements, cela aurait semblé absolument fou. Réfléchissons au concept d’un point de vue très général : une famille, un entrepreneur ou un professionnel prospère a accumulé un patrimoine au fil du temps. Cet argent a été gagné grâce à leur travail ardu et à leur dévouement. Il peut s’agir de plusieurs centaines de milliers de dollars, voire des millions, et leur objectif est de préserver et de faire croître cette fortune pour l’avenir. Leurs options sont les suivantes :

  1. Investir eux-mêmes l’argent, sans aide professionnelle.
  2. Invertir l’argent au moyen d’un programme informatique (en principe, un robot)
  3. Invertir avec un conseiller en placement chevronné qui élabore des stratégies de placement et de planification fiscale personnalisées.

La réponse peut sembler évidente, mais les robots-conseillers sont devenus un élément incontournable dans le paysage de l’investissement d’aujourd’hui. Grâce à leur modèle convivial et à leur marketing efficace, il n’est pas surprenant qu’ils aient attiré l’attention et connu une hausse de popularité (en particulier chez les jeunes investisseurs). Cela dit, un investisseur intelligent sait que « nouveau » ne signifie pas toujours « meilleur ». Examinons quelques-unes des raisons pour lesquelles les robots-conseillers ont gagné en popularité, et pourquoi ils semblent perdre du terrain au profit des humains.

L’essor et la chute du robot-conseiller

Le secteur de la gestion du patrimoine est composé de professionnels qui ont bâti leur carrière sur leurs compétences, leurs réalisations et leur dévouement envers leurs clients. Alors que les robots-conseillers sont apparus comme une nouvelle option attrayante avec des promesses de facilité et des frais minimes, et cela a généralement un coût. Un robot ne peut tout simplement pas faire ce qu’un humain peut faire, et les résultats seront certainement observés au fil du temps.
Les plaintes les plus courantes au sujet des robots-conseillers portent notamment sur le manque de souplesse, de responsabilisation, de personnalisation et d’émotion1. Bien que l’on dise souvent que les conseillers éliminent l’aspect émotif de l’investissement, ce n’est qu’en partie vrai. Les conseillers en placement prennent des décisions fondées sur la connaissance plutôt que sur des émotions personnelles liées à leur propre patrimoine, mais les émotions jouent un rôle. Un conseiller parlera à un client et évaluera les aspects émotionnel et rationnel de sa situation. Par exemple, si une personne se retrouve avec un gain soudain d’argent, elle peut avoir une réaction immédiate et choisir d’agir en conséquence. Un robot n’offrira aucune option à cet égard. Toutefois, un conseiller en placement présentera divers scénarios et formulera une recommandation stratégique rationnelle. La recommandation elle-même n’est pas émotive, mais elle tient compte de l’aspect émotionnel ainsi que du plan à long terme du client. Aucun algorithme ne peut offrir cette touche personnelle. Et qu’en est-il de la flexibilité et de la responsabilité? Nous pensons que vous en avez aussi besoin.
Voici une petite anecdote pour illustrer notre point. Lorsque les marchés ont chuté considérablement en février 2018, deux sites Web populaires de robots-conseillers se sont effondrés2. Les clients n’ont pas pu accéder à leur compte ou apporter des modifications à leur portefeuille tant que les erreurs techniques n’ont pas été corrigées. Il n’y avait pas de conseillers en gestion de patrimoine à qui faire appel pour obtenir de l’aide, seulement des représentants du service à la clientèle qui répondaient aux questions concernant le problème technique ayant causé la panne du site Web. Les clients étaient simplement des numéros dans une file d’attente, patientant pour accéder au site Web pour pouvoir évaluer la situation et prendre des décisions, tout cela sans l’aide d’une personne qui connaît leurs besoins, leurs objectifs ou leurs antécédents financiers. Lorsque votre avenir financier est en jeu, ce manque de communication, d’attention et de contact humain est plus que troublant.

Les relations sont importantes

Le terme « robot-conseiller » lui-même est illusoire a fait remarquer un conseiller en placement lors d’une récente entrevue sur le sujet, car ces programmes ne « conseillent » pas les clients de quelque manière que ce soit3. Alors qu’un conseiller humain fera des recommandations en fonction des besoins, des objectifs et de la situation personnelle d’un client; un robot investit simplement en fonction d’une formule. L’élément « conseiller » est ainsi complètement supprimé, ne laissant qu’un programme d’investissement sans interaction humaine ou communication personnelle. Est-ce qu’il investit? Oui. Est-ce qu’il investit en fonction d’une connaissance et compréhension de la situation unique de chaque client? Ce n’est pas possible puisque ces facteurs ne sont jamais pris en compte.
Chez Groupe de gestion financière globale, nous comprenons l’importance des relations et savons que chaque client a besoin de conseils financiers personnalisés. Nous pourrions entrer des chiffres dans un ordinateur et croire que les tendances nous donneront la meilleure stratégie d’investissement, mais nous ne le faisons pas, et avec raison. Nos clients ont des besoins uniques qui changent avec le temps. Un robot ne sait pas quand une personne se marie (ou divorce), a déménagé dans une nouvelle ville, a commencé un nouvel emploi ou a reçu un héritage. Il ne comprend pas qu’il faut demander si le client a des parents âgés ou des enfants à charge afin de planifier également pour leurs besoins. Il ne change pas sa stratégie en fonction de la personne pour laquelle il investit, et ça, c’est un problème.
La solution? Parlez à de vraies personnes qui s’intéressent non seulement à l’argent, mais aussi à votre santé, à votre patrimoine et à votre bonheur.


1 https://www.cnbc.com/2018/04/25/the-4-advantages-of-human-vs-robo-advisors.html
2 http://www.businessinsider.com/betterment-and-wealthfront-crash-during-market-bloodbath-2018-2
3 https://ca.finance.yahoo.com/news/robo-advisor-right-195325831.html

Ces articles pourraient également vous intéresser

Invest with TWM Group

Our clients and their families typically have a net worth of $2M or more. If you have an amount under the minimum, we still invite you to get in touch with us to discuss your options.

*Please note that TWM Group does not provide investment advice nor do we solicit or share personal information through public forums or platforms such as social media. Please communicate with us only through official channels like email, the client portal or your portfolio manager.

Investir avec Groupe TWM

Nos clients et leur famille on généralement un patrimoine de 2M$ et plus. Si votre patrimoine est inférieur à ce montant, nous vous invitons tout de même à nous contacter afin de discuter de vos options.

*Veuillez noter que le Groupe TWM ne fournit pas de conseils en matière d'investissement et ne sollicite ni ne partage d'informations personnelles par le biais de forums ou de plateformes publiques telles que les médias sociaux. Veuillez communiquer avec nous uniquement par les canaux officiels tels que le courrier électronique, le portail client ou votre gestionnaire de portefeuille.