Les valeurs des entreprises et la responsabilité sociale peuvent-elles accroître les profits?

Interrogé sur la responsabilité sociale des sociétés, l’économiste Milton Friedman a dit un jour que « la responsabilité d’une société est de faire le plus d’argent possible pour les actionnaires ». Ces paroles ont immédiatement polarisé l’attention, car plusieurs les ont interprété comme étant apathiques ou excessivement capitalistes, autrement dit, l’argent avant l’éthique. Cependant, il est probable que le point de vue de Friedman sur la responsabilité des entreprises n’était pas aussi dur que certains l’ont laissé entendre. La partie la moins connue de cette citation est sa fin : « tant qu’elle respecte les règles du jeu ». Il a poursuivi en affirmant que le cadre législatif devrait obliger les entreprises à se comporter de façon responsable, dans une certaine mesure. Moins controversé dans son ensemble, Friedman ne préconisait pas le profit au détriment de quoi que ce soit, il mettait plutôt l’accent sur l’élément essentiel du profit dans une entreprise.

Mais que se passe-t-il si les investisseurs veulent aller plus loin que de simplement « respecter la loi » et choisissent d’explorer des possibilités qui correspondent à leur éthique et à leurs valeurs personnelles? C’est alors que la responsabilité sociale des entreprises prend un tout nouveau sens. Les placements axés sur la valeur gagnent en popularité, en particulier auprès des jeunes investisseurs. Nous vous présentons aujourd’hui un aperçu de la façon dont cette responsabilité sociale influe sur les profits.

Les entreprises et les investisseurs responsables

Les investisseurs s’intéressent de plus en plus aux entreprises qui font preuve de transparence dans leur éthique et leurs relations. Par exemple, un plus grand nombre d’investisseurs évitent délibérément les entreprises dont les activités sont liées à la destruction de l’environnement, aux armes, au travail infantile, à la violation des droits de la personne, ou peut-être même aux cigarettes et à l’alcool. La responsabilité sociale des entreprises exige des investisseurs (et des gestionnaires de fonds) qu’ils prennent en compte et reconnaissent aussi bien les facteurs externes que les profits. Cette pratique attire un certain type d’investisseurs et, parfois, devient même un outil pour les activistes. L’activisme actionnarial correspond à la pression exercée par les investisseurs sur une entreprise pour qu’elle adhère à des normes précises, environnementales, humanitaires ou autres, en utilisant leur participation dans l’entreprise comme levier pour atteindre leurs objectifs éthiques.

Influence de la responsabilité sociale sur les profits

Des recherches révèlent une corrélation entre la responsabilité sociale des entreprises et, dans une certaine mesure, la responsabilité environnementale, et les profits plus élevés. Les entreprises qui intègrent les répercussions sociales dans leur plan d’affaires peuvent accroître leurs ventes d’environ 20 %, améliorer leur productivité, réduire le roulement du personnel et rehausser leur réputation ainsi que leur situation financière. Ce qui est sans doute encore plus intéressant, c’est que la valeur des actions des entreprises augmente généralement d’environ 6 % lorsque des pratiques commerciales socialement responsables sont adoptées. Ces entreprises connaissent également plus de succès auprès des investisseurs de la génération du millénaire qui accordent la priorité à l’éthique ainsi qu’aux revenus de placement.

L’essentiel

Les entreprises socialement responsables constatent en effet une augmentation mesurable de leurs profits. Ce qui est moins clair, c’est précisément pourquoi cette corrélation existe. On a émis l’hypothèse que les entreprises dont les revenus sont plus élevés ont les moyens de se comporter de manière plus respectueuse sur les plans social et écologique, ce qui explique le lien entre les deux, mais aussi que la responsabilité sociale des entreprises a pour effet de faire augmenter leurs profits. Bien qu’il soit difficile de prouver la causalité, le lien existe et mérite d’être considéré.


1 https://bfi.uchicago.edu/news/feature-story/corporate-social-responsibilty-friedmans-view
2 https://www.theglobeandmail.com/investing/globe-advisor/article-the-difference-between-millennial-and-baby-boomer-investors/
3 http://investingforthesoul.com/Editorials/ethical-investors-successfully-engage-companies-and-governments.htm
4 http://investingforthesoul.com/Editorials/does-corporate-social-responsibility-increase-profits.htm
5 https://www.inc.com/maureen-kline/how-to-drive-profits-with-corporate-social-responsibility.html

Ces articles pourraient également vous intéresser

Invest with TWM Group

Our clients and their families typically have a net worth of $2M or more. If you have an amount under the minimum, we still invite you to get in touch with us to discuss your options.

*Please note that TWM Group does not provide investment advice nor do we solicit or share personal information through public forums or platforms such as social media. Please communicate with us only through official channels like email, the client portal or your portfolio manager.

Investir avec Groupe TWM

Nos clients et leur famille on généralement un patrimoine de 2M$ et plus. Si votre patrimoine est inférieur à ce montant, nous vous invitons tout de même à nous contacter afin de discuter de vos options.

*Veuillez noter que le Groupe TWM ne fournit pas de conseils en matière d'investissement et ne sollicite ni ne partage d'informations personnelles par le biais de forums ou de plateformes publiques telles que les médias sociaux. Veuillez communiquer avec nous uniquement par les canaux officiels tels que le courrier électronique, le portail client ou votre gestionnaire de portefeuille.