Se défaire des mauvaises habitudes

Nous avons tous de mauvaises habitudes. Parfois, elles sont petites et en apparence inoffensives, comme une personne qui se ronge les ongles ou qui oublie de mettre les gobelets de café vides dans le bac à recyclage. D’autres mauvaises habitudes peuvent avoir des conséquences potentiellement dangereuses, comme le fait de conduire régulièrement au-delà des limites de vitesse permises ou de consommer trop souvent des aliments réconfortants. Mais ce sont peut-être les pensées et les réactions répétitives dans notre propre esprit qui nuisent le plus à notre bien-être. Quelles que soient les circonstances, nous pouvons tous améliorer notre qualité de vie en remplaçant nos mauvaises habitudes par de meilleures. Il s’agit là d’un autre moyen de nous concentrer sur notre santé, notre prospérité et notre bonheur.

Se prendre en main

Manger sainement et bien dormir sont essentiels au bien-être personnel, mais beaucoup de gens ont du mal à satisfaire ces besoins fondamentaux. Ce qui vient naturellement par opposition à ce qui doit être fait sont souvent deux choses différentes. Certains de nos comportements nuisibles « naturels » sont de mauvaises habitudes que nous avons développées tout au long de notre vie, et d’autres nous viennent de notre famille. Le premier pas vers le changement est de devenir l’observateur objectif de nos modèles de comportement afin de pouvoir les reconnaître. Vient ensuite le moment de se prendre en main. Que le processus soit mineur ou qu’il change vraiment notre vie, le fait d’assumer ses responsabilités et de se prendre en main procure un sentiment de pouvoir, tout en ayant de la bienveillance et de la compassion envers soi.

Nous sommes alors mieux en mesure de définir, de choisir et de gérer nos priorités. Il est essentiel de remplacer les mauvaises habitudes par de bonnes habitudes. Le meilleur moyen d’y parvenir est de commencer par faire les changements les plus faciles. Ainsi, meilleures seront les chances de réussite. Ces victoires procureront un sentiment de fierté et alimenteront notre volonté d’affronter les batailles plus difficiles. (Bien entendu, cette démarche d’établissement des priorités doit être évaluée en fonction des risques immédiats associés à toute mauvaise habitude.) Nous avons récemment découvert cet article utile et informatif (en anglais), et pour ceux qui veulent mieux comprendre ce sujet, nous pensons ça vaut la peine d’être lu.

Les mauvaises habitudes s’appliquent aussi aux finances personnelles

La plupart des gens riches et prospères ont déjà vaincu les mauvaises habitudes, comme le fait de trop dépenser ou de ne pas payer leurs factures à temps. (Voici un article intéressant à partager avec les jeunes adultes.) Nous rencontrons souvent des gens qui ne révisent pas régulièrement leur plan financier ou pire encore, qui n’en ont pas.
Le fait de constamment négliger cette procédure est une mauvaise habitude encore plus subtile. La révision régulière d’un plan financier peut permettre de déterminer si une personne n’est pas suffisamment assurée ou si un testament est devenu désuet (et bien plus encore), et il est essentiel de se protéger contre une multitude de conséquences financières inopportunes.

Les habitudes nous humanisent

Les habitudes ne sont pas nécessairement toutes mauvaises; tous les gestes que nous faisons par automatisme sont aussi des habitudes, comme le fait de nous brosser les dents, de verrouiller la porte de la maison lorsque nous partons, ou de prendre le même chemin pour aller travailler. Russell Poldrack, professeur de psychologie à l’Université Stanford, déclare : « Nous voulons que le cerveau apprenne à faire ces choses sans que cela demande de l’énergie ou des efforts. Les habitudes sont une caractéristique adaptative du fonctionnement du cerveau1. » Les bonnes habitudes nous procurent plus d’énergie qui nous permet de mieux nous concentrer sur des pensées positives, la créativité, l’attention, et une meilleure santé. Les mauvaises habitudes peuvent nous mener sur une mauvaise voie. Et pour citer un texte sur la page d’accueil de The Habit Academy (L’académie des bonnes habitudes), « Les [bonnes] habitudes sont l’intérêt composé de l’amélioration de soi. » Et nous sommes d’accord.

Les mauvaises habitudes sont comme des chaînes trop légères, on ne les sent pas jusqu’à ce qu’elles soient trop lourdes pour être brisées.
Warren Buffett


1 http://time.com/5373528/break-bad-habit-science/

Ces articles pourraient également vous intéresser

Invest with TWM Group

Our clients and their families typically have a net worth of $2M or more. If you have an amount under the minimum, we still invite you to get in touch with us to discuss your options.

*Please note that TWM Group does not provide investment advice nor do we solicit or share personal information through public forums or platforms such as social media. Please communicate with us only through official channels like email, the client portal or your portfolio manager.

Investir avec Groupe TWM

Nos clients et leur famille on généralement un patrimoine de 2M$ et plus. Si votre patrimoine est inférieur à ce montant, nous vous invitons tout de même à nous contacter afin de discuter de vos options.

*Veuillez noter que le Groupe TWM ne fournit pas de conseils en matière d'investissement et ne sollicite ni ne partage d'informations personnelles par le biais de forums ou de plateformes publiques telles que les médias sociaux. Veuillez communiquer avec nous uniquement par les canaux officiels tels que le courrier électronique, le portail client ou votre gestionnaire de portefeuille.