Six étapes pour élaborer un plan financier pour des parents vieillissants

2017-03-02

Nous avons déjà abordé la question des soins aux parents vieillissants, mais nous y revenons à nouveau, car, pour la plupart d’entre nous, voire la majorité, cela demeure une réalité de la vie incontournable. Dans un récent numéro du magazine Time, l’auteur, Christopher Mathews, a offert de précieuses informations sur les six règles financières fondamentales à suivre lorsque nos parents atteignent un âge avancé.

1) Ayez votre propre plan financier. « C’est la première chose qu’un enfant adulte doit faire pour assurer sa propre sécurité financière », dit Joy Loverde, auteure du livre The Complete Eldercare Planner (Le guide complet des soins aux aînés). Elle explique que plusieurs personnes peuvent connaître de graves difficultés financières lorsqu’elles prennent soin de leurs parents. Bien entendu, nous voulons être présents pour eux, mais il est important de connaître notre propre capacité financière pour aider.

2) Engagez doucement la conversation. Amener vos parents à faire preuve de franchise avec vous au sujet de leur situation financière peut s’avérer très difficile. Ce sont eux qui ont pris soin de vous. Il faut bien cadrer la conversation. Essayez ceci : « Papa, depuis un moment, je réfléchis à ma stabilité financière à long terme et on dirait que tu t’en sors bien. Comment y es-tu arrivé? » Cela permet de renverser la situation, à votre avantage.

3) Demandez de l’aide. Prendre soin de parents vieillissants peut engendrer beaucoup d’acrimonie entre frères et sœurs. Si vous êtes l’enfant adulte qui prend l’initiative, il est important d’inclure vos frères et sœurs dès le début. Demandez à des professionnels de participer à la conversation, un médecin, un avocat, un conseiller financier, en qui vos parents ont déjà confiance. Ceci permettra d’atténuer les appréhensions que pourront avoir vos parents quant au fait de se faire dire quoi faire par leurs enfants.

4) Légalisez le tout. Dans l’éventualité où la santé de vos parents se détériorait rapidement, un ensemble de documents, comme une procuration durable, permettront de prendre des décisions financières pour vos parents en cas d’incapacité. Un mandataire permettra le recours à une procuration pour gérer la succession de vos parents dans des circonstances semblables, et un testament est nécessaire pour dicter la façon de disposer de la succession de vos parents à leur décès.

5) Simplifiez leur vie financière. Plusieurs personnes âgées ne sont pas à l’aise d’effectuer des transactions bancaires en ligne, mais si vous montrez à vos parents comment établir des prélèvements automatiques pour le paiement de leurs factures, ils pourront suivre leurs finances et cela vous permettra également de les surveiller. Les actifs financiers de plusieurs personnes âgées du Canada sont répartis dans diverses institutions financières. Consolidez-les si vous le pouvez, vous ne le regretterez pas.

6) Prenez graduellement la relève. Au fur et à mesure que vous assumez un rôle plus important dans les finances de vos parents, faites une transition lente. Laissez-les gérer ce qu’ils peuvent. Il est important que vos parents entretiennent un sentiment d’indépendance. Adoptez une attitude montrant que vous apprenez de l’expérience de vos parents. Faites comme si vous étiez la personne qui a besoin d’aide. Ainsi, ils finissent par vous aider à les aider