Protégez votre petite entreprise des cybercriminels

2017-11-09

Les crimes informatiques ciblant les petites entreprises font rarement les grands titres, mais cela ne veut pas dire qu’elles ne sont pas des cibles populaires pour les cybercriminels.

Cela étant, les petites entreprises sont des cibles de choix, car, comparativement aux grandes entreprises, la sécurité de leur réseau est généralement plus faible et leurs actifs sont plus accessibles.

Voici quelques étapes simples à suivre pour renforcer la sécurité informatique de votre système informatique. Bien que la plupart relèvent du bon sens, elles compliquent la tâche aux criminels voulant accéder à vos données, et font de vous une cible moins attrayante.

1. Veillez à la sécurité de votre système informatique

Toutes les petites entreprises ayant une connexion Internet doivent avoir un antivirus et des pare-feu, même si vous ne faites aucune opération transactionnelle ou administrative en ligne.

Il est aussi recommandé de veiller à ce que vos données soient sauvegardées, cryptées, et protégées par un mot de passe. Les pertes financières d’une petite entreprise dont les comptes sont piratés, ou les données des clients volées et vendues, peuvent être catastrophiques.

2. Faites toujours les mises à jour

Les petites entreprises peuvent tarder à faire la plus récente mise à jour de leurs logiciels, ou à remplacer les programmes désuets par de plus récents. Cela peut parfois sembler compliqué et ne pas en valoir le coût, mais c’est rarement le cas.

Dans bien des cas, le logiciel est mis à jour uniquement dans le but de protéger les utilisateurs contre une menace réelle des cybercriminels. Omettre de faire une de ces mises à jour, ou les remettre à plus tard peut faire en sorte que vous et vos clients deveniez très vulnérables.

3. Planifiez

Élaborez un plan d’intervention en cas d’incident dans lequel le rôle de chacun de vos employés sera clairement défini dans l’éventualité où votre petite entreprise était victime de cybercriminalité ou d’une atteinte aux données.

Revoyez le plan avec vos employés, informez-les sur les pratiques électroniques sécuritaires et veillez à ce qu’ils soient à l’affût des cybercriminels éventuels.

Votre petite entreprise peut être ciblée de manière très inattendue. Par exemple, une employée peut publier un message sur Facebook pour dire qu’elle a perdu son portefeuille pendant ses vacances dans le Sud. Une de ses connaissances sur Twitter a peut-être des amis dans cette région et leur demande d’être à l’affût. Un cybercriminel pourrait taper son nom dans Google, voir où elle travaille et lui envoyer un courriel pour lui dire que son portefeuille a été retrouvé. Il lui mentionne être en possession de son numéro de carte de crédit d’entreprise et lui demande les quatre derniers chiffres pour s’assurer qu’elle est bien la propriétaire légitime du portefeuille.

Il s’agit de façons sournoises utilisées par les cybercriminels pour vous piéger ainsi que vos employés les plus doués en informatique. Il est essentiel de planifier.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les façons de protéger les finances de votre petite entreprise, appelez au (514) 227-2700.