Planification financière

une priorité essentielle pour les familles recomposées

2017-06-29

Selon les plus récentes données de Statistique Canada, environ 465 000 familles canadiennes sont recomposées, c’est-à-dire qu’un ou les deux parents ont des enfants d’une union précédente. Le portrait d’une famille canadienne typique change rapidement, particulièrement au Québec où les couples ont moins tendance à se marier qu’ailleurs au pays et où les familles recomposées deviennent la norme.

D’abord, lorsque ces familles se créent, la grande priorité est habituellement d’aider les enfants à s’adapter. Ensuite, une solide planification financière devrait être la deuxième priorité. En s’appuyant sur les statistiques ici au Québec, la mise en commun transparente des finances du couple pourrait fort bien être un engagement plus important que le mariage.

Les spécialistes recommandent d’avoir une discussion franche au sujet des finances le plus tôt possible, car il y a des risques importants lorsqu’elle est reportée à plus tard. Par exemple, si les deux parents possèdent une maison et vendent une des deux après leur mariage, celle-ci sera assujettie à l’impôt sur le gain en capital parce que la famille recomposée déclarera une seule maison comme résidence principale.

Les parents de familles recomposées devraient se déclarer mutuellement tous leurs actifs financiers pour avoir une image complète et précise de la situation financière de leur nouvelle famille. Un partenaire peut avoir un portefeuille d’investissement impressionnant, alors que l’autre rembourse des dettes. Un partenaire peut avoir un fonds pour les études de son enfant, alors que l’autre n’en a pas. De telles situations peuvent être une source d’envie et de ressentiment pouvant miner la dynamique familiale.

Contrairement aux autres provinces, au Québec le mariage n’a pas pour effet de rendre invalides les testaments précédents. Lorsqu’une famille recomposée se créer, il est primordial de passer en revue les documents de planification successorale, y compris les bénéficiaires figurant sur les régimes enregistrés et les polices d’assurance pour assurer la sécurité de tous les membres de la famille.

Il est possible que les parents célibataires perdent des prestations gouvernementales importantes et des réductions d’impôt lorsqu’ils réunissent leurs familles. En revanche, les nouveaux époux ont accès à des avantages fiscaux éventuels tels que le fractionnement du revenu de pension et les régimes d’épargne-retraite au profit du conjoint. Chaque situation est unique et les spécialistes recommandent fortement que les parents d’une famille recomposée fassent produire leurs déclarations de revenus par le même professionnel.

Dans leur quête d’harmonie et de bonheur, les familles recomposées ont accès à beaucoup de conseils pour les aider à réussir. Le dévouement et l’engagement émotionnel pour apprendre à vivre avec de nouvelles personnalités sont admirables, et cela peut parfois devenir épuisant, ce qui laisse peu de place et d’énergie pour régler les questions financières. Un planificateur financier certifié (CFPMD , CERTIFIED FINANCIAL PLANNER MD ) professionnel possède l’expertise et l’impartialité nécessaires pour fournir une évaluation honnête et des recommandations sur mesure pour répondre aux préoccupations financières individuelles et aux besoins financiers de la famille recomposée. Les familles recomposées ont des défis particuliers; un CFP professionnel peut les aider à raccourcir la liste.