Les conséquences des élections aux États-Unis pour leurs voisins du Nord

2016-10-31

Selon les prévisions et les récents sondages, la candidate démocrate Hillary Clinton devrait remporter l’élection présidentielle américaine de 2016 contre son adversaire républicain Donald Trump; on estime1 maintenant à 84 % les chances de victoire de la première, contre 16 % pour le second.

Les programmes politiques des deux candidats sont radicalement différents; on prévoit que celui de Clinton sera « du pareil au même » par rapport à celui de l’administration Obama, tandis que Trump a promis d’apporter de profonds changements s’il est élu. Les deux candidats conviennent toutefois de la nécessité de mettre en œuvre des mesures de relance budgétaire, notamment par des dépenses en infrastructures. Une telle politique pourrait se traduire par une hausse du déficit budgétaire fédéral et des émissions de titres d’emprunt.

Une victoire républicaine pourrait avoir pour le Canada des conséquences mitigées qui, bien que positives au départ, risqueraient de se révéler nuisibles à moyen et à long terme si l’économie était grevée par des mesures anti-immigration et anti-libre-échange ainsi que par l’endettement du gouvernement américain.

Une victoire démocrate devrait avoir un effet plus modéré sur l’économie canadienne étant donné le quasi-statu quo qu’elle implique.

Lire la suite