Cela vaut-il la peine de travailler jusqu’à la fin de votre vie?

Stratégies optimales pour plus de créativité et de longévité

2017-02-16

Tout en reconnaissant que les secteurs de la recherche et des technologies doivent conserver une main-d’œuvre jeune pour maintenir un rythme concurrentiel avec leurs pairs, les tendances indiquent que tant les employeurs que les employés estiment qu’il est de moins en moins important de travailler jusqu’à un âge avancé. Bien que nous ne sommes pas d’accord avec le fait que l’expérience n’a aucune valeur, il est évident qu’une planification adéquate en vue de prendre une retraite anticipée contribue grandement à une espérance de vie plus longue et une meilleure qualité de vie.

Optimum Strategies for Creativity and Longevity (Stratégies optimales pour plus de créativité et de longévité) Par Sing Lin, Ph. D., membre du National Council of Chinese Institute of Engineers, É. U., section de la région du grand New York

1. Les années les plus créatives dans une vie En 2002, dans le cadre de la semaine nationale de l’ingénierie aux États-Unis (US National Engineering Week) de l’Université de Dallas, le lauréat du prix Nobel, Dr Leo Esaki, a donné une conférence intitulée « Innovation et évolution » dans laquelle il indiquait que l’âge moyen de la plupart des lauréats du prix Nobel, lors de leurs grandes découvertes et innovations, était d’environ 32 ans, même s’ils ont été reconnus beaucoup plus tard pour ces découvertes. En vieillissant, l’expérience augmente, mais la créativité diminue de façon constante avec l’âge. Il est donc extrêmement important d’encourager et de stimuler les gens à s’intéresser aux sciences et à l’ingénierie à un plus jeune âge et leur offrir un environnement de R et D qui les stimulera à exploiter leur très grande créativité pendant les années où elle est à son apogée.

2. Longévité vs l’âge de la retraite Les fonds de retraite de plusieurs grandes sociétés (Boeing, Lockheed Martin, AT&T, Lucent Technologies) ont été excessivement financés parce que les employés qui partent à la retraite plus tard et qui continuent de travailler après l’âge de 65 ans meurent souvent dans les deux ans suivant leur départ à la retraite. Autrement dit, plusieurs de ces retraités tardifs ne vivent pas assez longtemps pour percevoir leur juste part de la caisse de retraite. Chez Boeing, les employés qui partent à la retraite à l’âge de 65 ans reçoivent des chèques de pension pendant seulement 18 mois, en moyenne, avant leur décès. Tandis que chez Lockheed, la situation est très semblable, la période moyenne étant de 17 mois avant le décès.

D’autre part, les mêmes données révèlent que les gens qui prennent une retraite anticipée autour de l’âge de 55 ans vivent généralement plus longtemps et souvent après l’âge de 80 ans et au-delà!

3. La nouvelle tendance des régimes de retraite américains Les régimes de retraite conventionnels de nombreuses grandes entreprises américaines valorisaient grandement l’expérience des employés ayant le plus d’ancienneté et voyaient une hausse considérable des départs à la retraite lorsque leur âge additionné à leurs années d’ancienneté passait le seuil de la règle de 75. Plusieurs de ces mêmes entreprises passent maintenant de leurs régimes de retraite conventionnels aux nouveaux régimes de retraite à solde transférables.

Ces nouveaux régimes sont très avantageux pour les plus jeunes employés, mais les employés ayant le plus d’ancienneté voient leurs régimes de retraite réduits de 30 % à 50 %. Une conséquence de cette nouvelle tendance est que les sociétés américaines valorisent davantage la grande créativité et la capacité d’adaptation des plus jeunes employés, et accordent moins d’importance à l’expérience des employés plus âgés.

Notre point de vue sur les Conclusions et Recommandations L’observation du Dr Esaki, portant spécifiquement sur les ingénieurs, veut que la période de vie la plus précieuse, créative et innovante est la période de dix ans autour de l’âge de 32 ans. Cette observation pourrait s’appliquer au sens plus large : il faut planifier un parcours professionnel et mettre à profit cette précieuse période de dix ans judicieusement et efficacement pour semer les graines de vos plus grandes réalisations.

En travaillant d’arrache-pied dans un environnement stressant pendant dix ans ou plus après l’âge de 55 ans, vous sacrifiez en moyenne au moins 20 ans de votre espérance de vie. En vieillissant, nous devrions modifier notre parcours professionnel et planifier notre situation financière pour pouvoir prendre une retraite confortable autour de l’âge de 55 ans, après quoi nous pouvons travailler à temps partiel à un rythme moins effréné.

La tendance observée dans les sociétés semble encourager les départs à la retraite à un plus jeune âge et valoriser une main-d’œuvre en général plus jeune en raison de sa créativité et de sa capacité d’adaptation. De plus, cette même tendance indique clairement que l’expérience des employés plus âgés est moins valorisée.

Le présent article a été raccourci et peut être lu dans sa forme originale en cliquant sur le lien suivant [Sing Lin, Ph. D.].

Nous espérons que vous êtes d’avis que ces fascinants renseignements méritent d’être transmis aux personnes, jeunes et moins jeunes, qui font partie de votre vie.