Aider les parents vieillissants à prendre soin d’eux-mêmes

1. Les finances 2. L’exercice 3. L’alimentation

2017-02-23

Même s’il est pénible de le reconnaître, les parents vieillissants font inévitablement face au déclin de leurs capacités sur lesquelles ils n’ont aucun contrôle. Par conséquent, nous sommes nombreux à être confrontés à la tâche peu enviable de gérer l’argent, la santé et le bien-être général de parents qui ne peuvent plus prendre soin d’eux-mêmes adéquatement.

Avant que la situation empire, la plupart des experts s’entendent pour dire qu’il y a trois aspects importants auxquels les enfants de parents vieillissants devraient prêter attention. Les finances, l’exercice, et l’alimentation.

Les finances

  1. Envisagez une consolidation de comptes. Si vos parents possèdent plusieurs comptes bancaires et d’investissement, tentez de réduire le nombre de comptes et d’institutions financières. Ils paieront fort probablement moins de frais et bénéficieront d’une approche plus intégrée. Ceci vous aidera également à garder une vue d’ensemble et avoir un meilleur contrôle, au besoin.
  2. Suggérez d’examiner leurs relevés de comptes. S’ils sont à l’aise avec le fait de vous exposer les détails de leur situation financière, vos parents pourraient être en mesure de demander à leur conseiller financier, s’ils en ont un, de vous envoyer une copie de leurs relevés.
  3. Les parents vieillissants sont, ou peuvent être, vulnérables aux escroqueries. Ceci vous aidera à demeurer vigilant à leur place.
  4. Créez un tableau synthèse des données financières. Faites un résumé des comptes, des polices d’assurance vie et, s’ils possèdent un coffret de sûreté, assurez-vous de savoir où trouver les documents juridiques importants et les mots de passe des comptes. Ceci est loin d’être une liste exhaustive, mais c’est un début.
  5. Envisagez d’avoir une discussion sur la possibilité d’obtenir une procuration. Celle-ci vous permettrait entre autres de consulter leur conseiller financier actuel. Il est essentiel que cette question soit traitée avec grande délicatesse.

L’exercice

  1. Encouragez vos parents à faire de l’exercice. Ils en tireront plusieurs avantages concrets : moins de risques associés aux maladies du cœur, meilleur sommeil, meilleure mémoire, moins de dépression et de douleurs, meilleure résistance des os, et moins de chutes. La marche est une activité simple et à la portée de la plupart des personnes âgées.
  2. Suggérez-leur de faire n’importe quelle activité qui leur semble amusante : les municipalités proposent des cours spécialement adaptés aux besoins des personnes âgées pour leur permettre d’améliorer leur force et leur flexibilité. Ce genre d’activité encourage également les interactions sociales.

L’alimentation

  1. Songez à encourager vos parents vieillissants à adopter un régime méditerranéen. En privilégiant les fruits frais, les légumes, les grains entiers, et les bons gras, l’alimentation méditerranéenne est l’une des plus saines au monde.
  2. Le régime méditerranéen est associé à une meilleure santé cardiaque et une espérance de vie accrue. Suggérez-leur de réduire leur consommation de beurre. Recommandez-leur d’adopter l’huile d’olive pour la cuisson et les vinaigrettes.
  3. Encouragez-les à consommer du poisson. Deux fois par semaine, proposez-leur de remplacer une portion de viande rouge par du saumon, du hareng, ou du thon blanc.
  4. Suggérez-leur de consommer plus de légumes chaque jour, comme du brocoli, du chou vert, des carottes, et des tomates. Ils peuvent même les faire griller ou cuire à la vapeur plutôt que de les frire.

Puisque nous envisageons de donner ces bons conseils, ce serait une excellente idée que nous les adoptions et les mettions nous-mêmes en pratique!

Aux personnes qui sont confrontées à de plus grands défis avec leurs parents vieillissants, nous vous invitons à lire une publication antérieure qui contient d’excellentes ressources : La génération sandwich contrainte de mettre les bouchées doubles